Climatisations : aurions-nous occulté l'importance de l'air que nous respirons ?

Dans nos nombreux reportages sur les chaines nationales mais aussi régionales, d’éminents spécialistes (professeurs, pneumologues, etc...) ont confirmé le danger des climatisations encrassées.


Médiatisation surement insuffisante car l’utilisateur final n’est pas informé de ce à quoi il est exposé, pour sa santé.

L’insalubrité des climatisations est présente dans tous les secteurs. Il existe en France plus de 15 millions de climatiseurs installés dont 98 % d’entre eux sont mal nettoyés, auxquels nous pouvons ajouter les systèmes industriels.


Ce problème nous touche à tous personnellement, car même si nos foyers ne sont en général pas climatisés, la climatisation est omniprésente dans notre quotidien (au bureau, chez le coiffeur, à l’hôtel, dans les hôpitaux, dans les magasins, etc...) 

Climatisations encrassées : est-ce acceptable ?

Nous détenons des milliers de clichés comme ceux ci-dessus, démontrant l’insalubrité des climatiseurs et des centaines de rapports qui confirment cette problématique de santé publique et économique.


Voyez également cet article sur la climatisation écrit par le Docteur Stéphane Guez, il y a déjà presque... 20 ans ! Et oui, la pollution intérieure, ça ne date pas d'aujourd'hui.

Ce que dit la loi...

logo de la république française

La loi française indique qu'il est reconnu à chacun le droit de respirer un air qui ne nuise pas à sa santé et d’être informé de la qualité de l’air qu’il respire.


L'État et ses établissements publics, les collectivités territoriales et leurs établissements publics ainsi que les personnes privées concourent, chacun dans leur domaine de compétence et dans les limites de leur responsabilité, à une politique dont l'objectif est : La mise en œuvre du droit reconnu à chacun à respirer un air qui ne nuise pas à sa santé.